Quepos ou Puerto Quepos est une ville du Costa Rica dans la province de Puntarenas et chef-lieu du canton d'Aguirre. Elle se situe sur les rives de l'océan Pacifique et aux portes du Parc national Manuel Antonio. Portail du Costa Rica Wikipédia

Superficie : 222,9 km²

Météo : 24 °C, vent NO à 3 km/h, 83 % d'humidité

Population : 21 938 (2013)

Histoire

La région du parc national Manuel-Antonio était peuplée par la communauté indigène Quepoa, éponyme de la ville de Quepos. Sous l’impulsion des colons, les terres ont été transformées en terres cultivées et acquises par la United Fruit Company, jusqu’en 1974 où sur pression du peuple costaricien l’État l’acquière. Le parc est actuellement administré par l’Aire de conservation Pacifique central (Área de Conservación Pacífico Central, ACOPAC), qui fait partie du Système national des aires de conservation (SINAC) (es), dépendant du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et des Télécommunications (MINAET) (es).Flore[modifier | modifier le code]Le parc protège une parcelle de forêt primaire, une forêt secondaire, une mangrove, une végétation de plage, milieux marins, des îles et une baie de 14 hectares. Les espèces rencontrées les plus caractéristiques de la forêt primaire sont l’arbre à pluie, les Ceiba, etc.La mangrove couvre approximativement 18 hectares ; elle est constituée de trois espèces, le palétuvier rouge, le palétuvier blanc et la palétuvier noir. La plage est plantée d’amandiers et de cocotiers.Sont communs :Luehea seemaniiHyeronima alchorneoidesCalophyllum brasilienseHymenaea courbarilTerminalia oblongaCynometra hemitotophyllaFaune[modifier | modifier le code]La faune la plus représentée sont les carcajous, les coatis, le paresseux à deux doigts, le Capucin, des félins et le singe saïmiri, sous espèce endémique du parc en danger d’extinction du fait de la destruction de son habitat et à son utilisation comme animal de compagnie.On observe fréquemment dans le parc des espèces d’oiseaux tel le toucancillo, le pélican, le guaco, l’épervier-pécheur, le martin-pécheur vert et le chirín coca. Il est possible d’observer des iguanes, des garrobos, des serpents et de nombreux insectes.On observe facilement la race de singes dénommée Capucin à tête blanche qui écume les plages à la recherche de nourriture.Il y a aussi une faune marine exubérante tel murène, raie manta, poisson ange, ourssins et des étoiles de mer..

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon